Le budget communal 2017

Le budget communal 2017
Le budget 2017 se caractérise par la stabilité des taux de fiscalité locale, en dépit de la réduction des dotations de l'Etat, et par un niveau élevé d'investissements.

Le vote du budget par le Conseil Municipal est intervenu le 31 mars. Ses caractéristiques principales sont :

  • stabilité des taux des impôts locaux, les assiettes évoluant de + 0,4 %, coefficient fixé et imposé par les pouvoirs publics (+ 1% en 2016),
  • mise en œuvre, pour la première fois à MEZOS, de la taxe d’habitation sur les logements vacants,
  • poursuite de la réduction des dotations de l’Etat (- 18 000 € par rapport à 2016, - 114 000 € par rapport à 2013, soit près de 15 % du budget de fonctionnement).

Les frais de personnel

Les frais de personnel représentent 42 % des dépenses d’exploitation, ratio traduisant leur maîtrise, compte tenu de la réalisation en interne de missions que de nombreuses communes ont externalisées (cuisine scolaire, centre de loisirs, activités périscolaires, entretien des espaces verts, …)

Les subventions aux associations

Le montant des subventions aux associations est maintenu autour de 12 000 €, niveau relativement élevé, largement supérieur à celui de communes comparables.

Les investissements

Le volume des investissements demeure étoffé en 2017. Les principales opérations sont :

  • l’aménagement du skate park, 126 000 € HT (subvention d’Etat de 33 000 €), 
  • la construction d’ateliers municipaux, 329 000 € HT (hors maîtrise d’œuvre), projet qui bénéficie d’un taux de subvention élevé : 46 % (Etat : 131 600 €, Département : 11 400 €, Réserve Parlementaire : 10 000 €, soit un total de 153 000 €),
  • l’aménagement de ralentisseurs sur la rue de l’Océan, à proximité de l’église
  • divers travaux de préservation du patrimoine immobilier (réseau d’évacuation des eaux usées de la cantine scolaire et du cabinet médical, huisseries de l’agence postale communale porte arrière du foyer rural, …).

Le financement des investissements est assuré par les subventions et les fonds propres, grâce notamment aux excédents financiers dégagés par la forêt communale et par la commercialisation du lotissement du Hameau de la Forêt.

L’endettement

L’endettement de la commune est stabilisé depuis plusieurs années, les remboursements annuels en capital étant compensés par des emprunts souscrits auprès du SYDEC pour financer le renouvellement de l’éclairage public et l’enfouissement des réseaux sur les entrées de bourg (Cité, route de CONTIS, route de St JULIEN).

L’endettement total s’élèvera fin 2017 à 419 000 €, en réduction de 35 000 € par rapport à 2016. La dette se répartit entre le secteur bancaire (206 k€), le SYDEC (138 k€) et la Communauté de Communes de MIMIZAN (74 k€) pour le renouvellement des voies communales bénéficiant des marchés-tarifs intercommunaux mutualisés.

L’endettement par habitant à fin 2017 s’élèvera à 487 € (moyenne de 648 € pour les communes comparables). L’annuité de service de la dette (intérêts et capital) s’établit à 88 € par habitant (moyenne de 97€ pour les communes comparables). Les charges financières (intérêts) représentent 11 000 € (1,4 % du budget de fonctionnement).